• Contactez-nous l
  • Aide l
  • RSS
   Actualites
  • Actualites
  • Frais d'acquisition immobilier pour un étranger
  • Un étranger souhaitant acquérir un bien immobilier au Maroc devra au préalable ouvrir auprès d'une banque marocaine un compte en dirhams convertibles en devises. Ce dernier permettra le transfert de l'argent nécessaire à l'achat depuis le pays vers le Maroc, et facilitera le rapatriement en cas de revente éventuelle, du produit de la vente et de la plus-value.

    Les droits et taxes liés à l'acquisition du bien immobilier sont dûs par l'acquéreur. Ces droits varient selon le type de bien (terrain bâti, terrain nu à bâtir, immeuble...).

    Biens titrés et non titrés

    De nombreux biens au Maroc ne sont pas titrés (biens "melkia", qui n'ont pas d'existence au niveau du Cadastre). Les délais de titrage pouvant être très longs, et occasionnant des frais supplémentaires, il est préférable d'acquérir des biens titrés.

    Droits pour les logements à usage d'habitation et les terrains non bâtis avec engagement de bâtir

    Les chiffres ci-dessous ne concernent que les maisons/appartements à usage d'habitation pour une durée supérieure à 3 ans, ou les terrains non bâtis avec engagement de bâtir dans un délai de 7 ans.
    (% à appliquer sur la valeur du bien acquis, TVA comprise)

    - Droits d'enregistrement : 2,5 %

    - Conservation foncière : 1 % + 150 Dh (certificat de propriété)

    - Taxe notariale : 0,5 %

    - Honoraires du notaire: 1 %, avec minimum de perception de 2500 Dh + T.V.A à 7 %

    - Mise à jour des constructions à la conservation foncière (si nécessaire) : 0,5 % + 75 Dh

    - Frais divers (timbres…) : 1500 à 3 000 DH environ suivant les dossiers.

    - Droits de publication + droits fixes + duplicata: 600 Dh

    - Droits superficiaires : 45 Dh par are entamé (zone urbaine); par hectare entamé (zone rurale)

    - Géomètre : environ 3000 Dh

    - Autres frais (timbres…) : environ 1500 Dh

    Droits pour les locaux à usage commercial et les terrains non bâtis sans engagement de bâtir

    - Droits d'enregistrement : 2,5 %

    - Taxe notariale : 0,5 %

    - Conservation foncière : 1 %

    - Honoraires du notaire : 1 %, avec minimum de perception de 2500 DH + T.V.A à 7 %

    - Frais divers (timbres…) : 2 000 DH environ.

    On notera qu'un étranger ne peut acquérir un terrain à usage agricole.



    partager cet article : Digg Facebook Blogmarks Wikio Scoopeo Viadeo
   Les offres les plus consultées
   Les services Menara
   Les Offres quotidiennes

Menara toujours avec vous...

A propos de Menara.ma    l    Publicité sur Menara    l    Qui sommes-nous?    l    Nous contacter    l    Mentions légales