• Contactez-nous l
  • Aide l
  • RSS
   Actualites
  • Actualites
  • Conseils pour réussir son achat
  • L’acquisition d’un logement est une démarche de longue haleine, ne vous lancez pas dans la recherche d’un logement sans avoir préalablement réfléchi à vos souhaits. Voici quelques conseils pour vous aider à faire cette transaction importante dans les meilleures conditions.


    1 Le choix du bien

    Il est souhaitable avant toute visite d’établir votre propre liste de critères qui peuvent aller du prix, de la superficie du bien, du type de bien ( neuf ou ancien), de la situation géographique, jardin, environnement, proximité du travail, des commerces, des écoles, aux facilités de transport etc..


    2 Le choix du crédit

    Un autre préalable à toute visite est de connaître la somme que vous pouvez emprunter. Pour cela, vous devez déterminer les revenus que vous pourrez consacrer au remboursement de l’emprunt. Sachez que les banques prennent en compte un ensemble de critères pour évaluer le risque lié à votre dossier :

    -  la part de votre apport personnel ?
    -  le montant de votre endettement ?
    -  vos revenus ?
    - votre situation familiale (célibataire, marié avec ou sans enfants) ?
    - la durée du prêt ?

    N'hésitez pas à soumettre votre dossier à différents établissements bancaires.

    Sachez que le taux d’intérêt n’est pas le seul critère à prendre en compte lors du choix de votre crédit. Il faudra aussi comparer le montant de l’assurance qui accompagne votre prêt, la durée de remboursement, la possibilité d’augmenter ou de diminuer le montant de votre remboursement sans frais et enfin les pénalités à payer en cas de remboursement anticipé du prêt.

     

    3 Le choix de l'intermédiaire

    Plusieurs possibilités s’offrent à vous, vous pouvez effectuer la recherche par vous-même (internet, petites annonces) et/ou alors recourir aux services d’une intermédiaire immobilier. Les intervenants sur le marché marocain sont nombreux, vous trouverez des agences immobilières mais aussi des "samsar" (intermédiaires informels) qui gèrent de petits portefeuilles clients, et de plus en plus, des grandes enseignes internationales. Le choix vous appartient mais sachez que les services d’un professionnel peuvent vous permettre d’éviter de nombreux écueils.

    4. Prendre le temps qu'il faut pour réfléchir

    Avant de prendre une décision, il est important de prendre le temps de réfléchir. Il faut visiter plusieurs biens afin de vous faire une idée du prix du marché et du type de bien auquel vous pouvez espérer accéder en fonction de votre budget.
    Pensez à visiter le bien que vous envisagez d’acquérir plusieurs fois, vous vous ferez ainsi une idée de l’état général du bien : murs, fenêtres, sols, installation électrique, plomberie, nuisances sonores internes et externes à l’immeuble, luminosité etc.

    Vous devez prendre le temps de le découvrir sous différents angles. Pensez aussi à la proximité des transports, écoles et commerces et de votrer lieu de travail.

    5 Se renseigner sur l’immeuble

    Tout acheteur d’un bien en copropriété devra impérativement se renseigner auprès de la conservation foncière ou auprès du syndic de l’immeuble sur la présence ou non d’une clause de préemption et cela afin d’éviter toute mauvaise surprise !

    Il convient aussi de s’assurer que votre vendeur est à jour dans le paiement de ses charges vis-à-vis de la copropriété. Sachez que dans le cas contraire le nouveau copropriétaire doit supporter les charges impayées par l’ancien propriétaire. Demandez donc au vendeur de vous communiquer les relevés de charges et le procès-verbal de la dernière assemblée générale. Vous pourrez notamment vérifier si la copropriété est correctement gérée, s’il existe des procédures en cours et si des travaux ont été votés.

    Ces renseignements peuvent s’obtenir auprès du syndic. Si vous avez fait appel à un professionnel : notaire, avocat, ilpeuvent se charger de faire ces recherches.

    6 Définir les conditions de vente

    Après avoir choisi le bien que vous désirez acheter, vous déterminerez (avec votre agent immobilier éventuellement) et avec le vendeur les conditions de la vente. Elles seront fixées chez le notaire lors de la signature du compromis de vente.

    Il faut savoir que l’intégralité des frais et droits consécutifs à l’acquisition d’un bien immobilier est à la charge de l’acquéreur. Ils sont composés de taxes, d’impôts, de droits de timbres, de frais d’obtention des pièces administratives et des honoraires du notaire.

    7  La signature du compromis de vente

    C’est l’acte par lequel le vendeur s’engage à vous vendre un bien immobilier et vous à l’acheter, et qui précise les conditions de la vente du bien (notamment prix et délais). Le compromis est généralement assorti du versement d’un acompte représentant 10% du prix de vente du bien.

    8 L’acte de vente

    C’est l’acte officiel constaté et enregistré par un notaire par lequel l’acheteur devient définitivement propriétaire d’un bien. Il confirme le compromis de vente et doit être authentique (rédigé par un notaire et signé en sa présence). Le notaire remet au nouveau propriétaire un titre de propriété quelques jours après l’acte authentique (ou acte de vente).

    L’enregistrement de votre bien se déroule selon le régime de l’immatriculation foncière. Ceci présente les avantages suivants:

    - l’individualisation de chaque immeuble;
    - le règlement des différents relatifs à l’immeuble
    - l’établissement d’un titre foncier définitif.

     

    9 Penser à organiser le déménagement

    Lorsque vous avez acuqis votre bien, il faut songer à organiser le déménagenent. Il faut tout planifier, ranger et ne vous encombrez pas de cartons ou de choses dont vous n'aurez pas besoin dans votre nouveau logement. Ne prenez que ce qui va vous servir, cela vous évitera de vous retrouver au milieu de cartons que vous n'arrivez pas à ranger.



    10. Penser à l'assurance

    N’oubliez dans la foulée de votre acquisition de souscrire un contrat d’assurance multirisques habitations concernant le logement. Demandez conseuil à votre banquier, il vous indiquera la démarche à suivre.



    partager cet article : Digg Facebook Blogmarks Wikio Scoopeo Viadeo
   Les offres les plus consultées
   Les services Menara
   Les Offres quotidiennes

Menara toujours avec vous...

A propos de Menara.ma    l    Publicité sur Menara    l    Qui sommes-nous?    l    Nous contacter    l    Mentions légales